Sorting by

×
NigerTimes

Déclaration Conjointe du Département de la Défense des États-Unis et du Ministère de la Défense Nationale de la République du Niger

 

 

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Niamey, le 20 Mai 2024

 

Pour Diffusion Immédiate

Les représentants du Département de la Défense des États-Unis et du Ministère de la Défense Nationale de la République du Niger se sont réunis du 15 au 19 mai 2024 à Niamey, République du Niger, dans le cadre d’une commission conjointe de désengagement, afin de coordonner le retrait ordonné et sécurisé des forces américaines du Niger. Ces discussions entre les militaires ont été menées en toute transparence et avec un parfait respect mutuel entre les deux parties.

La délégation du Département de la Défense des États-Unis était conduite par le Sous-Secrétaire à la Défense pour les Opérations Spéciales et les Conflits de Faible Intensité, M. Christopher Maier, et le Directeur du Développement des Forces Conjointes au sein de l’Etat-Major Interarmées, le Général de Corps d’Armée Aérienne Dagvin Anderson. La délégation du Ministère de la Défense Nationale du Niger était dirigée par le Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre, le Colonel-Major Mamane Sani Kiaou.

Le Département de la Défense des États-Unis et le Ministère de la Défense Nationale du Niger ont conclu un accord de désengagement pour effectuer le retrait des forces américaines, qui a déjà commencé. Il est ainsi convenu que ce désengagement prendra fin au plus tard le 15 septembre 2024.

Les deux délégations ont confirmé les garanties de protection et de sécurité aux forces américaines durant leur retrait. Les délégations ont également établi des procédures pour faciliter l’entrée et la sortie du personnel américain, y compris les autorisations de survol et d’atterrissage pour les vols militaires.

Le Département de la Défense des États-Unis et le Ministère de la Défense Nationale du Niger rappellent les sacrifices communs des forces nigériennes et américaines dans la lutte contre le terrorisme et se félicitent des efforts mutuels consentis pour renforcer les Forces Armées Nigériennes. Les parties s’engagent à poursuivre la coopération dans les domaines d’intérêt commun.

Le retrait des forces américaines du Niger n’entache en rien la continuation des relations de développement entre les États-Unis et le Niger. Les États-Unis et le Niger sont déterminés à poursuivre le dialogue diplomatique pour définir l’avenir de leurs relations bilatérales.

###